Projet Educatif

La sécurité affective
Elle est indispensable à l’épanouissement du jeune enfant. En effet, il ne peut se sentir bien dans une structure d’accueil que lorsqu’il se sent rassuré et en confiance. Pour cela, divers moyens sont mis en place à la crèche :
 
Le doudou et les jeux personnels
La place de l’objet transitionnel (lien entre la maison et l’extérieur) est essentielle au sein de la crèche. Qu’il s’agisse d’une peluche, d’un foulard, d’un jouet ou autre, il permet à l’enfant d’être rassuré quand il en a besoin. Cet objet qui lui rappelle la maison ou ses parents, l’aide à passer une meilleure journée hors de son cocon familial et à surmonter la séparation avec ses parents.
 
La parole et la verbalisation
A la crèche, un accent est mis sur la parole adressé à l’enfant. Pour que l’enfant comprenne ce qui se passe autour de lui, il est important de mettre des mots sur des comportements, des interventions et des situations. Il faut prendre le temps de dialoguer avec lui, de lui expliquer pourquoi on agit de telle ou telle façon.
Chaque geste ou acte envers lui doit être verbalisé ou expliqué pour lui permettre aussi d’anticiper, de comprendre et de se sentir en confiance et en sécurité au sein de la crèche.
 
L’écoute et l’observation
L’adulte se doit d’être à l’écoute de l’enfant, ceci pour le mettre en confiance et l’aider à s’épanouir. En effet, il doit être à l’écoute de ses rythmes (sommeil, repas, moments de jeux), de ses envies, de ses besoins et doit s’adapter à lui et lui proposer de quoi s’épanouir.
 
L’observation de l’enfant, de ses attitudes et de ses comportements permet à l’adulte de prendre du recul et de mieux connaitre et comprendre l’enfant dans sa globalité.
 
Le repos
Les temps de sommeil et de repos propres à chaque enfant doivent être respectés en fonction de leur âge, de leurs habitudes et de leurs envies. Un enfant qui dort ne doit pas être réveillé. Le sommeil est un moment important dans la journée de l’enfant, c’est un besoin vital qui doit être respecté.
Aussi, au cours de la journée, l’équipe propose aux enfants différents temps calme autour de lecture ou de musiques douces. Ces moments leur permettent de s’évader, de retrouver le calme et de s’apaiser.
 
La joie, la gaieté et l’enthousiasme
La bonne humeur du personnel est primordiale pour que les enfants se sentent bien à la crèche et pour qu’ils puissent s’exprimer gaiement à leur tour. Les activités ludiques, les temps de rire, de déguisement, de danse permettent aux enfants de s’épanouir pleinement et de passer de bons moments entre camarades.
 
La stabilité et le respect
Le professionnel se doit de respecter la manière dont chaque enfant investit une activité proposée. Il peut choisir d’y participer ou non, de manière active ou passive (observation).
 
Par conséquent, l’équipe d’encadrement doit faire preuve de stabilité et de cohérence vis-à-vis des enfants afin qu’ils aient des repères éducatifs. Il est donc indispensable d’être en accord sur les pratiques utilisées au sein de la crèche et de ne pas se contredire.
 
Chaque membre du personnel se doit d’adopter une attitude respectueuse et bienveillante à l’égard de l’enfant, de sa famille ainsi qu’envers tous les membres de l’équipe éducative. Aucune disputes ni propos irrespectueux n’est tolérés devant les enfants ou les parents.
  
La sécurité matérielle

L’hygiène
Les normes en matière d’hygiène et de santé doivent être respectées au sein de la crèche aussi bien par l’équipe éducative que par les parents.
 
Différents affichages et protocoles visibles de tous permettent de prendre connaissances de règles importantes pour le bien-être de tous :
-          Ne pas pénétrer en chaussure à la crèche (les ôter ou mettre des sur-chaussures prévues à cet effet)
-          Suivre le protocole de lavage des mains
-          Suivre les protocoles en cas de maladies de l’enfant et d’administration de médicament
-          Suivre le protocole de désinfection des jouets
-       Prendre connaissance des normes HACCP relatives à la marche à suivre dans la préparation et la conservation des repas des enfants.
 
La sécurité
Les professionnels se doivent de protéger les enfants de tout danger éventuel. Des règles de sécurité sont mises en place pour éviter tout accident et sont à respecter :
-          Interdiction pour les enfants de pénétrer dans la cuisine
-          Interdiction pour les enfants et les adultes de se mettre debout sur les chaises ou les tables
-          Ne rien accrocher aux murs avec des punaises
-          Ne pas laisser d’objets coupants ou tranchants à la portée des enfants
-          Ne pas laisser un enfant seul sur la table à langer
-          Veiller à bien refermer les barrières de sécurité
-          Obstruer toutes les prises électriques accessibles par des cache-prises
-          Les enfants qui marchent lors des ballades ainsi que les adultes doivent porter un gilet réfléchissant
-           …
 
Il est important que chaque adulte respecte et fasse respecter aux enfants les règles de sécurité requises en collectivité, ceci pour l’intérêt et le bien-être de tous.
 
Un environnement adapté aux enfants
Le mobilier utilisé à la crèche doit être adapté aux enfants, à leur taille et à leur âge ainsi que les matières et matériaux utilisés.
 
Les jouets doivent respecter les normes de sécurité de type NF.
 
 
La découverte de soi

L’éveil sensoriel
L’équipe éducative met régulièrement en place des activités ludiques et éducatives stimulant l’éveil des sens de l’enfant : agir, sentir, goûter, toucher, parler, écouter…
Tout au long de l’année sont mises en place des activités manuelles encourageant l’expression personnelle au travers de différents supports : dessins, peinture, gommettes, collage, manipulation de graines, emboîtement, cuisine, pâte à modeler, musique…
 
 
Les activités motrices
Différentes activités psychomotrices sont proposées aux enfants : piscine à balles, vélo, cerceaux, gymnastiques, course, marche, rondes, danses, toboggan… Ces activités permettent de développer des aptitudes comme la coordination, la dissociation et l’équilibre mais elles donnent également davantage d’assurance et permettent d’apprendre différents gestes comme sauter, courir, ramper, grimper, glisser…
 
Les activités motrices ainsi que les activités de « massages » avec des ballons, des plumes, sont des activités essentielles pour favoriser la construction du schéma corporel de l’enfant.
 
Le développement de l’agilité est également mis en avant au sein de la crèche :
-          L’agilité des mains ou la motricité fine par des jeux de construction, des jeux de balles, des emboitements, des transvasements qui permettent d’apprendre des notions comme saisir, pincer, caresser, empiler, enfiler…
-          L’agilité des jambes et du corps avec des parcours, du football…
 
L’imagination et les rêves
Les rêves et le développement de l’imagination sont deux notions très importantes pour les enfants, ils en ont besoin pour la construction de leur personnalité, c’est pourquoi à la crèche sont mises en place des activités telles que la lecture d’histoire, les marionnettes, des jeux d’imitation comme la dinette, les poupées…
 
La réflexion
Les jeux de réflexions (puzzles, colorama, dominos, lotos…) ont une place importante à la crèche. Ils permettent aux enfantx de mieux maîtriser leur concentration, d’acquérir une certaine rapidité cognitive, d’apprendre le respect des règles et de jouer en groupes ou en équipe. Ces activités participe au développement de la reconnaissance de l’autre et de soi-même car elles demandent à partager ainsi qu’attendre son tour.  
 
La quête de son identité
Il est essentiel pour un enfant d’apprendre à se connaître, qu’il sache qu’il est une personne distincte des autres avec ses goûts, ses envies et son histoire. Ainsi, pour que l’enfant apprenne qu’il est une personne à part entière, faisant partie d’un groupe et d’une famille, les professionnels favorisent l’écoute active, la reconnaissance de l’enfant, la valorisation ainsi que le libre choix.
 
 
La socialisation et l’intégration sociale
 
La relation privilégiée avec l’adulte
L’accueil des enfants dans une crèche favorise le développement d’un relationnel à des adultes autres que leur famille (équipes éducatives, autres parents, intervenants extérieurs).
Ces échanges permettent aux enfants de s’ouvrir aux autres, d’être petit à petit en capacité de se détacher de leurs parents et ainsi de devenir de plus en plus autonome.
 
 
L’autorité
L’autorité se différencie de l’autoritarisme. L’autorité fait confiance, laisse des initiatives, encourage, s’appuie sur des sujets, est régulière et juste. Elle tient une place importante à la crèche car elle permet de fixer limites, de l’ordre, du respect de l’autre et du respect des objets.
 
L’autorité est nécessaire dans la construction de la personnalité de l’enfant. Il apprend les règles de la vie en collectivité ainsi qu’en société. 

Une relation privilégiée avec les autres enfants
A la crèche, tous les enfants sont ensemble. Il n’y a pas de groupe d’âge. Cela est possible par la petite capacité d’accueil de la structure mais c’est aussi un véritable souhait de l’équipe éducative. Un seul groupe d’enfant favorise la découverte et l’apprentissage du relationnel avec les pairs à travers les activités et le quotidien.
 
L’échange qui s’opère entre les enfants est intéressant car les plus grands doivent faire attention aux plus petits et les plus petits sont animés par le désir d’imiter les plus grands.
 
 
L’autonomisation
 
L’apprentissage vers l’autonomie
Tout au long de son séjour à la crèche, l’enfant va faire un apprentissage progressif des gestes du quotidien : manger seul, se laver les mains, ranger les jouets, se vêtir, se dévêtir, mettre et enlever ses chaussures, devenir propre, apprendre à marcher. Il est important que l’enfant soit accompagné par des adultes qui vont l’encourager dans tous ces apprentissages.
 
Chaque enfant doit accéder à l’autonomie à son rythme, en fonction de ses possibilités et de sa propre évolution. Le fait de le féliciter dans ses démarches va l’encourager à vouloir faire de plus en plus de choses par lui-même. L’enfant va également apprendre peu à peu à jouer seul, à choisir une activité de son choix.
 
La liberté
Au cours de la journée, des temps libres sont aménagés. Ils permettent aux enfants de s’exprimer librement (expression verbale et physique) et de laisser libre cours à leur imagination.
 
Une personnalisation des effets de chacun
Afin que les enfants aient leurs propres repères au sein de la crèche, leurs porte-manteaux, leurs casiers d’accueil et ceux de la salle de bains sont personnalisés par des signes visuels (des animaux) qu’ils apprennent à reconnaitre et qu’ils s’approprient.
 
Il s’agit d’une forme d’individualisation permettant à l’enfant de se savoir unique au sein d’un groupe dans lequel il a une place définie et reconnu de tous.
 
 
 
La découverte du monde
 
Une crèche se doit d’être ouverte vers l’extérieur, vers le quartier dans lequel il se trouve, vers la commune et les différents partenaires avec qui il est possible d’échanger. 

La découverte du monde extérieur
La crèche attache une grande importance aux ballades. Elles permettent de s’oxygéner et de sortir des murs de la crèche. Elles sont des occasions pour se rendre chez les différents commerçants du quartier afin de faire quelques courses (pain, légumes…). Ce type de sortie permet aux enfants de se familiariser avec les différents métiers et les produits qu’il est possible d’y acheter (le boulanger, du pain…).
 
En outre, ces sorties sont aussi des occasions de se rendre dans divers lieux publics tels que les marchés, les bibliothèques…
 
Les rencontres
Des rencontres avec des personnes extérieures à la crèche sont organisées (autres crèches, personnes âgées, gens du quartier, école maternelle, intervenants…) ceci afin de découvrir ce qui peut se faire ailleurs qu’à la crèche et de faire des rencontres d’autres enfants ou adultes.
 
La découverte de la faune et de la flore
Les enfants sont très attirés par la découverte des animaux. Des histoires, des jeux avec des animaux en plastiques, les promenades, les sorties au parc font partie du quotidien de la crèche. Le personnel attire l’attention des enfants sur tout ce qui nous entoure au fil des saisons, des continents.
 
Le respect des traditions
Les fêtes traditionnelles sont respectées. Ce sont des repères annuels (carnaval, Pâques, fête des mères et des pères, Saint Nicolas, Noël) pour les enfants et des moments festifs, agréables à partager entre enfants et adultes.
Page 2 sur 4